B. a fouillé

Laisser passer la lumière…

Lorsque le plafonnier devient pied,

alors nous marchons sur la tête.

Lorsque la cassette devient caméra,

alors nous prenons des vessies pour des lanternes.

Lorsque la capture devient projection,

alors nous sommes des illuminés.

L’entonnoir sur la tête du fou cache sans doute,

une ampoule qui reste éclairée par les idées qui défilent.

« Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière. »

Michel Audiard

Publicités
Cette entrée a été publiée le 18 décembre 2015 à 14 h 04 min et est classée dans Lampes, Récup'. Bookmarquez ce permalien. Suivre les commentaires de cet article par RSS.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :